En termes de systèmes d’alarme, il existe deux types, à savoir les alarmes dites filaires qui nécessitent parfois des connaissances en maçonnerie pour dissimuler le système et les fils mais qui assurent une très grande efficacité et les systèmes sans fil qui sont plus faciles à installer mais présentent une efficacité peut-être moindre que leurs concurrentes. En matière de tarifs, les alarmes sans fil offrent un tarif inférieur aux filaires : l’absence de fil facilite la pose et réduit considérablement le temps de travail et d’installation car il suffit de percer dans un mur puis de visser pour poser son alarme en toute sécurité et en toute simplicité.

De nombreux produits

Le niveau de gamme de l’alarme permet de faire varier les prix proposés : en effet, l’alarme peut être basique, équipée d’un système de GPS, d’un alarme téléphonique, d’une caméra de surveillance, de détecteurs de mouvements, de vidéosurveillance et selon les options et les fonctionnalités, les tarifs peuvent passer du simple ou double. C’est pourquoi il importe beaucoup de comparer les produits, de vérifier quelles fonctions sont présentes, de voir si le produit en question est normé (NF A2P) affichant ainsi un niveau de qualité certifié.

Des critères de choix

Le prix d’une alarme dépend également de la superficie du lieu à protéger, de son emplacement (est-ce une maison isolée, en zone urbaine ou rurale, etc.) et surtout du type de logement (maison, appartement, bureaux, commerce, administration, école, etc.). En moyenne, on estime qu’une alarme basique coûte entre 300 et 500 euros mais que c’est à la charge de l’utilisateur de l’installer. Pour un système complet, il faut prévoir au moins 2000 à 3500 euros sans compter le coût de la main d’œuvre pour une installation aux normes et une efficacité garantie. Des systèmes d’alarme requièrent également des abonnements téléphoniques, il faut aussi prendre cela en considération.

quel-prix-mettre-pour-une-alarme