Devis Alarme incendie

: Comparez jusqu'à 5 devis de pros qualifiés
Devis alarme incendie
Comparez jusqu'à 5 devis de pros qualifiés
1Décrivez votre projetDécrivez votre projet
2Comparez vos devis & Estimez le prixComparez vos devis & Estimez le prix
3Consultez les avis vérifiésConsultez les avis vérifiés
4Choisissez votre installateur d'alarmeChoisissez votre installateur d'alarme

Parce que la sécurité de votre habitat ou de vos locaux est au cœur de vos préoccupations et que la loi Morange vous y oblige, vous souhaitez installer ou changer une alarme incendie : vous êtes au bon endroit.
Nos partenaires vous proposent des devis sans engagement pour une estimation gratuite de vos besoins.

Pourquoi une alarme incendie ?

Deux raisons principales : la sécurité des habitants et l'obligation légale.

La sécurité : combattre les causes les plus courantes

Avec 260 000 incendies par an et deux morts par semaine en France, les feux d'origines domestiques sont une calamité.

Surtout, ils arrivent pour la plupart du temps la nuit (70 %). Et une fois sur 4, ils sont dus à une installation électrique défectueuse.

Évoquons par exemple le chauffage électrique très sollicité en hiver. Attention aux rideaux et tissus proches des sources de chaleur.
Méfiance également autour des chauffages d'appoints ou de votre chauffage solaire : ce dernier doit respecter de nombreuses normes lors de son installation.

Nous vous conseillons de réaliser un diagnostic immobilier régulièrement, que vous pouvez demander par le biais d'un devis à l'un de nos partenaires : chauffage électrique, installation électrique, chauffage solaire, climatisation réversible ou non, sont à surveiller...

Une coupure électrique lors d'un incendie peut altérer le fonctionnement d'un volet roulant. La maison se trouve alors transformée en piège. La solution se trouve dans un volet roulant nouvelle génération, dit "intelligent", qui est directement connectée au détecteur de fumée.

Dans les établissements à fort passage, il est conseillé d'installer dans les couloirs des déclencheurs manuels.

Enfin, la climatisation réversible peut également provoquer un incendie si son raccordement à votre installation électrique est mal réalisé.

Que dit la loi ?

Autrement appelées détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF), les alarmes incendie sont obligatoires dans toutes les maisons depuis la loi Morange du 9 mars 2010, qui imposait à chaque occupant de se mettre en règle avec la législation au plus tard le 8 mars 2015.

La loi ALUR (accès au logement et à un urbanisme rénové) du 24 mars 2014 avait légèrement modifié le texte, en contraignant chaque propriétaire bailleur et non plus l'occupant locataire, d'équiper son logement d'un détecteur normalisé. Mais chaque occupant a l’obligation de l’entretenir, sauf locataire saisonnier.

Le diagnostic immobilier est également demandé lors des transactions de vente de biens. Il garantit (ou non) l'état des habitations, de leur installation électrique, et ouvre le droit aux assurances.

Comment fonctionnent les DAAF ?

Le détecteur autonome avertisseur se déclenche lorsqu'il détecte de la fumée (ou de forte chaleur pour certains modèles). Il alerte la maisonnée par le biais de diffuseurs sonores.

Certains détecteurs de fumées déclenchent automatiquement le volet roulant, comme vu plus haut.

L'installation d'un DAAF simple ne nécessite pas d'intervention particulière. Il se fixe souvent au plafond ou en partie haute d'un mur à l'aide de chevilles. Il est sans fil. Après l'installation, un test est nécessaire pour évaluer le signal sonore.

Un exemplaire n'est souvent pas suffisant dans une maison. Il est conseillé de fixer au moins un DAAF par niveau et de raisonner aussi par volumes d'occupation.